Mieux-être, Pensées, Philosophie, Poésie, santé, spiritualité

La mer en appel

850_400_illustration-of-woman-meditating-symbol-flower-of-life_1495016906
Dans l’Éternel présent une rose émerge des eaux. Comblée par les Cieux, elle s’épanouie dans la terre molle. Boue du Très-Haut, sa robe est de feux. Esprit aérien, Chant des Louanges, vœux des temps annonciateurs. Sa chaleur féconde, dans les marins courants. Peuple du Temps, dans les espaces vous êtes béni(e)s. Les orbes de l’esprit respirent. Vous êtes les étoiles de la prophétie, soyez humbles. La prière est le courant, éclair magnifié des vents de la Création. Immuable et omniscient, unissez vos cœurs pour recevoir ce qui sanctifie.
La divinité lunaire lia le subtil de l’épais.

Dans la transcendance de son cœur, elle se meut comme une caresse qui ressent le frisson du rayon doré. Touchée par le hasard, elle reflète ce qu’il y’a d’essence-ciel. Ne tardes pas à tempérer cette effusion car tu le sais ces instants magiques traversent les espaces-temps.

1376504_224557207709869_1458017532_n
Renais des eaux car le feu s’y trouve.

Offre ta coupe et partage son contenu. Comme une huître perlière, rends-toi moule pour être façonné, par les mains de l’artisan invisible. Oeuvre de Création dont tu ne soupçonnes que son existence, de cet élan qui vis par toi, il est ce mystère qui nous voit. Œil transcendant, pénétrant toutes les couches, depuis les fluides, sa magie est vivante. Socles de tous les temps, c’est en silence qu’il nous rencontre. Flux immortel, il est le sang et l’oxygène de toutes vies. Maintenant toi aussi,entend, il use de vibrations pour nous parler, sa fréquence est l’Amour, son doigt le partage.

Les univers sont ses ses mains et le cosmos est en son Esprit. Tu es sa chaire qui danse et ton pouvoir est de l’aimer. Aime ce qui te fais naître, aime celui qui te donnes vie. Nous sommes ainsi tous parents. Par en-delà des vies, nous sommes fraternité de Sa Lumière.
Sphères dans les sphères, j’invoque vos esprits, pour qu’ici et maintenant, j’y prenne refuge en l’Éternel. Pour seule demeure dans nos cœurs, qu’il puisse vibrer l’harmonie et, par sa douce chaleur, fasse fondre les scories des illusions, noirceurs, qui recouvrent ce qui s’exprime en mélodie.
Chante !

MDS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s