Inspiration, Mieux-être, Poésie, spiritualité

Dans le Cœur de l’Être

ame-corps-esprit

 

Dans le Cœur de l’Être, une parcelle infinie, libre de toutes souillures, déjà installé dans la quiétude des instants présents, tu es la Joie vivifiante de la Vie !

Nous approchons du Centre de la Vie dès l’instant que nous la laissons nous submerger.

Vie d’émotions et de sentiments, de partages et d’échanges, seul notre regard peut l’étreindre dans la douceur de ce qui Est.

Naît femmes ou hommes, seule la vision supérieure peut t’émanciper des carcans de l’espace mental en saturation, seul l’éclatante Vérité peut te déshabiller des illusions.

Cherche la Voie de la Connaissance, pour que toi aussi, puisses renaître à la Vie !

Il existe plusieurs voies pour y accéder, sache juste, que tu es une de ces voies…permets-toi ainsi de faire grandir la profondeur de ta voix intérieure.

Permets-lui d’honorer toute la dimension que tu incarnes, permets à la Vie d’embrasser toutes les aspérités, toutes les irrégularités, tout ce qui n’est pas conforme à ce qui par essence tu en ressens avec simplicité toute l’énergie de Pureté qui s’en dégage.

C’est ton œil intérieur, la voix de ton âme, niché dans les moindres parcelles de ton expérience qui est seul véhicule et reliance à ce qui est sous-jacent à la Vie.

C’est bel & bien en toi-même que toutes les religions t’ont invités à t’unir.

C’est en depuis cet espace sacré que tous les sages, philosophes, savants et amoureux de la Vérité se sont permis de t’amener à toi aussi découvrir.

Cherches-tu les réponses à l’extérieur ? Permet alors que ce que tu crois manquer te reviendra effectivement de droit, la vie est une respiration, donner et recevoir participent au même processus, ainsi, OUI, reçois ce que la vie t’amènes.

Dans la bénédiction de ce qu’il t’es possible d’expirer, permet ainsi à ce qui est états d’être et pensées de s’aligner au même diapason, pour que seule demeure la Vérité vraie, juste, bonne et belle, exerçant son autorité en ton temple intérieur.

Dans le jardin de ton enfance tu n’as pas manqué de répondre toujours par le rire et le jeu à chaque instant qui t’ont étés possibles de goûter dans l’éphémère éternité qu’il sont.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s