Mieux-être

Rallumer sa bougie


La chaleur vive de l’éclairage doux d’une bougie nous est bénéfique aussi bien au cœur, qu’au corps et qu’à l’esprit.

Concentrant notre regard sur la flamme vivante de celle-ci nous installe, par relâchements, en osmose au germe de la lumière. Si nous nous assoupissons ne serait-ce que quelques minutes, notre regard est à nouveau plongé dans l’obscurité laissant place à un silence qui nous recharge également, la bougie vibre son rayonnement même lorsqu’elle est éteinte.

Par habitude notre regard s’adapte en s’accrochant ainsi à cette illusion d’optique obscure mais il est primordial de rallumer et de maintenir la flamme de sa conscience par un rapport d’Amour, sinon nous oublions rapidement combien elle nous apporte sérénité et paix.

Rallumer une par une les bougies éteintes qui nous habitent, en lanternes d’espoir, par un souffle presque miraculeux, est une nécessité.

Le feu est notre souffle d’intention qui s’élargit par l’action de l’air. La pensée reliée au centre vitalise et soutient l’unité consciente. Notre nature profonde est discernable par la contemplation active d’une bougie. L’émanation de notre individu est à l’image de l’éclat de celle-ci.
Veiller au feu subtil c’est préserver ce qui est sacré en état, être un observateur conscient et en gratitude du foyer sacré.

La concentration tire des occupations les esprits en proies aux illusions, elle fixe l’âme au cœur du processus des fluides spirituels dans sa révélation supérieure. L’oeil fixe du regard physique peut accrocher aussi la vision plus profonde de la vie dont nous sommes engendrés par la contemplation active de la lumière.

Le cœur vibratoire de l’individu entre en osmose avec les vibrations de pure conscience des états supérieurs de la matière et de ses courants. Le principe lumineux est notre essence qui coagule la conscience en lui permettant d’expérimenter l’extase de ses états.

Notre nature lumineuse a la capacité d’utiliser la lumière pour déchirer les voiles de ce qui superpose à notre regard la myopie de notre nature céleste.

Rallumons les bougies de la conscience pour que nous dansions ensemble l’extase de l’existence.

MDS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s