Les dialogues d’âmes

Il existe un langage, ou plutôt, une communication, mieux une communion possible liée à la révélation de ce que nous sommes.

Dans une posture intérieure juste, en un élan de bienveillance, niché au cœur de l’être existe une racine commune. Un lien intrinsèque unis les individus, les espèces vivantes, les corps de matières et toutes les forces, ou fluides, qui font qu’elles existent ensemble et bien présentes dans ce que l’expérience de conscience permet. Au-delà de toutes considérations arbitraires, dans une éclatante discrétion, existe un tissu fondamental sous-jacent qui à la fois maintient, tisse et coordonne ce qu’il est possible de percevoir comme vivants. Ne dépends en réalité que de l’observation attentive et avisée du regard profond qu’est la vie en tant que nature primordiale. Par ce discours naturel, la puissance de la guérison en son sens le plus large existe, à la fois en tant que potentiel spirituel qu’en émanations qui permettent la décristallisation de certains maux du corps. Toutes guérisons passent alors par une meilleure lecture et ainsi connaissance de ce qu’implique l’existence. Un corps fluide dénoue les différents blocages liés à une mauvaise interprétation de certains courants d’esprits.

Notre capacité, en qualité d’humain, est d’accueillir dans les instants toute la profondeur de vivre bien installé dans le présent. Pour cela, l’objectif d’accueillir notre profondeur d’être demande une implication qui génère les semences vertueuses naturelles. Pour une meilleure écoute profonde, libre des contingences toxiques de l’attachement aux mécanismes dissonants, le paysage intérieur entre en résonance avec l’environnement. Aussi, toute la qualité inhérente en l’être prends mieux part au fait de prendre soin, de mieux connaître et ainsi nous ouvrir à la joie extatique d’incarner l’émerveillement de vivre.

Pour que se fasse mieux entendre le chant des âmes il est important d’en permettre d’abord le sillon au coeur de l’être, de ce que Je suis, de ce que Je crois être, en bref de ce que l’on perçoit. L’appel de se materner, dans un effort juste, dans la possibilité à laissé se hisser la quiétude, tel un soleil embrassant là quelque part les aspérités du ciel spirituel, telle la limpidité de l’eau effleure les embouchures des montagnes, comme un passager du temps qui navigue sur les courants de l’espérance. En se donnant à la vie, en cet effort juste, la moindre de nos énergies sont utilisées avec sagesse, ne concourant qu’à se laissés harnacher à ce qui peut faire croître le simple fait d’expérimenter l’extase de vivre. 

Le verbe élargit dans l’expression prend de dynamisme pour n’en laissé que son feu le plus chaleureux et fécondant. 

Toutes les forces de la vie ont concourus à éclore ce potentiel supérieur et par sa réelle bienveillance, entend que nous ne serions que trop pessimistes d’en imaginer le contraire. Pour autant qu’il en est possible d’en percevoir sa clarté, cette volonté supérieure ici bas tend à nous ouvrir à ses messages, sachant avec pertinence que nous sommes les enfants de la vie, de la terre et des étoiles. La volonté de vivre rime avec notre responsabilité d’accueillir les jours & les nuits comme deux bras nous caressant. Pour celles et ceux qui pensent qu’il est juste de nous y ouvrir, l’appel à une vie plus authentique demande à ce que nous en acceptions d’en évacuer ce qui ne peut qu’étouffer ces potentiels bien vivants. 

L’âme se sait ouverte, fluide et généreuse, elle se connait en tant que fruits de paix et d’amour car elle en utilise alors tous ses attributs. Le corps de conscience n’a pas qu’une seule forme, il est le germe d’union, le mariage dynamique des polarités, le chant profond de la volonté-vie. Nous ne sommes pas justes des unités de conscience. Nous incarnons, quand une meilleure compréhension d’écoute se permet, toute la vitalité du corps conscient qui s’émancipe en bras d’expressions.

L’âme le sait et transcende les temps, les lieux et les espaces. Alors, prenons bien toute l’importance de la qualité de ce temps pour en révéler sa grandeur.

MDS

Publié par Maxime Dos Santos

Médium Magnétiseur Géobiologue Numérologue Astrologue Auteur Conférencier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :