L’âme Or

Une mort d’abord symbolique dans notre vie pour accueillir la vraie naissance en l’humain, sa seconde naissance.

Nous naissons de corps mais pas d’esprit obligatoirement. Le jour où toutes nos croyances sont balayées, ne reste que l’essentiel, émerge ainsi la venue d’une naissance nouvelle en la vie qui existe. On naît d’abord de corps, puis d’esprit. Ainsi, l’âme hors, hors du corps, quand elle se désincarne est une promesse de la vie. Évidente, claire et limpide, rien n’est permanent, ni moi, ni toi et ceci est un pont jeté, une arche vivante par laquelle, en cette porte étroite, on nous appelle à nous dépouiller tel un pèlerin se pèle comme une pomme. D’abandonner les poids encombrants, de quitter ce qui nous en détourne : est-ce que je choisis la liberté ou la sécurité ? 65% répondent la sécurité. Quel affront envers la vie ! Elle qui nous donne l’extase du vivant, que l’on soit croyant ou non, nous sommes les enfants du berceau de la vie.

L’âme hors du corps, l’âme en Or, en lumière doit être révèlée et le cosmos a bien plus de temps que notre perception pour nous le faire dé-couvrir. Je dirais même, la patience, la compassion, et surtout l’amour car oui, nous ne sommes que des pêcheurs envers les lois d’harmonies de la vie que l’on refuse. On se refuse la joie éternelle du vivant, là, dans ce temps limité et ainsi nous nous privons de l’essence même de se sentir vivant, pleinement. Personne ne peut nous le donner, personne ne peut nous détruire et personne ne pourra nous éloigner de l’éveil à cela. L’âme en OR est une âme qui s’Oriente et Rectifie ( or = orienter et rectifier ). Qu’est-ce que l’idée de la mort a à m’apprendre et surtout sur quelles croyances ai-je bâti ce que je perçois ou m’attache comme mon existence ? Avec un recul juste et approprié, je me rencontre à un niveau qu’aucune matière, qu’aucun objet, qu’aucune volonté propre autre que celle de l’essence ciel ne peut me le faire rencontrer.

Ce n’est pas la mort dont vous avez peur, ni des esprits, ni de vous, mais de la vie ! Et je ne peux que le voir et aimer votre être comme un frère, comme une soeur, qui voit la difficulté à marcher et j’en suis heureux. Vous comprenez clairement, que je ne suis ainsi ni supérieur ou inférieur, mais juste là pour tendre une main juste et ferme vers l’éveil de votre vraie nature. Quelle joie ! Quelle bénédiction aussi que de le vivre, et vous aussi, vous l’avez déjà fait, vous aussi le ferez encore et bientôt quand sera balayé, telle une eau jaillissante de la pierre dure les impuretés, seul ne demeurera que la vraie nature de votre présence. Qu’importe vos choix, qu’importe vos désirs, ils sont moindres toujours face à la grandeur que l’on foule. Ainsi, voyez vous aussi la chance que nous puissions le partager.

MDS

Publié par Maxime Dos Santos

Médium Magnétiseur Géobiologue Numérologue Astrologue Auteur Conférencier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :