Mieux-être

La différence est une richesse à cultiver

Dans la vision d’un individu, l’exemple de son expérience peut parfois se contorsionner pour affirmer que nous vivons la répétition de certains schémas. Pourtant l’univers dans lequel nous évoluons possède une trame d’où émerge en continu l’exaltation de la vie. Une certaine vision pense qu’il est juste de dire qu’un individu par exemple est prévisible selon certaines comparaisons avec d’autres traits reconnus en un autre. Cette vision, toujours, peut prétendre que des schémas répétitifs viennent conjuguer une existence en des expériences qui en premiers abords paraissent se ressembler mais qui pourtant ne peuvent bel et bien ne pas être tout à fait identiques.

Lorsque l’on envisage le monde, ou son monde dans une boucle fermée, nous ne restons en réalité qu’à distance de la possibilité d’extraire en toutes circonstances des potentiels latents à la fois de connaissances et de compréhensions.

Durant de nombreuses consultations, j’ai aperçu cette vision dans plusieurs cas de figures. D’ailleurs, avec nos expériences, nous constatons que parfois une inspiration présente vient se révéler dans de nombreuses facettes. Mais ce n’est pas tant les ressentis qui sont identiques, en écartant l’idée de déjà vu qui n’est pas le sujet de cet article, ce sont les cercles d’appréhensions qui sont originaires du même point de vue. J’entends par là que, quand un sentiment intuitif à ouvert une posture intérieure, nous en faisons l’expérience consciente. Un être qui a goûté la joie a la capacité de toujours s’en émmerveiller ou de la faire émerger. Cela est valable pour toutes les expériences.

Cependant dans chaque situations se nichent la nouveauté, la surprise et l’élan mystérieuse de sa magie. Il nous est ainsi à chaque instant disponible d’embrasser le mystère joyeux de vivre. Étant des êtres venus pour nous expérimenter, il est de notre droit de choisir les évènements au moins en tant que ressentis profonds et l’intuition est l’organe créatif qui nous le permet.

Quand nous comprenons que l’univers évolue en spirale, que nous sommes imbriqués dans cette évolution, que nous portons nous aussi le sceau d’évolution, il est simple de comprendre que le schéma répétitif est une illusion dans l’espace mental. Au contraire, nous installer dans le processus de l’univers consiste à envisager chaque journées, chaque rencontres et tous leurs événements comme des potentiels illimités que l’univers souhaite que nous utilisions.

Ce qui était valable hier ne l’est peut-être plus aujourd’hui. Ce qui était valable hier l’est peut-être toujours aujourd’hui.

Tout ne dépends alors que de notre capacité à remettre en question ce que l’on considère comme les fondements de choix d’une vie et d’en accepter parfois leurs déconstructions. Peut-être avons-nous faits de mauvais choix, nous pouvons nous pardonner par le regard évolutif de l’univers et ainsi rectifier l’orientation d’une construction consciente ou pas. Peut-être aussi avons-nous faits de bons choix mais qui aujourd’hui demandent à être affinés.

Laissé vivre notre capacité d’évolution c’est réussir à nous reconsidérer autant dans les oeuvres positives que négatives. Rien n’est figé dans le temps dès lors que cela remonte dans notre conscience. Rien ne peut-être une fatalité dès l’instant que nous retrouvons cette sérénité de bourgeonnement, de floraison et d’éclosion. Tout dans la nature a un cycle et nous avons alors nous aussi le choix conscient de poser des marqueurs dans notre esprit pour discerner dans quelles étapes nous avons figés notre vision.

Ainsi, une vision profonde nous appele à habiter le corps conscient en gardant ce lien intime de la proximité avec nos ressentis, en osmose physique et spirituelle. En nous installant dans ce centre d’où nous pouvons observer la fabrication des processus mentaux qui viennent s’organiser en attitudes, sentiments ou émotions, nous avons retrouvés le calme de l’étoile silencieuse rayonnante en nous.

On peut ainsi soit se distancier et produire des conclusions alarmistes puisque nous nous afligeons nous-même de la fin d’un cycle ou on peut se rendre créatif pour décristalliser l’attachement à une fleur de conscience. L’image d’une fleur cueillie gagne alors en profondeur de beauté, dans sa rareté et son instant précieux. Il est important de saisir cette image d’une fleur qui se cueille sans nous affliger mais au contraire de développer un enracinement dans la contemplation du cycle total qui se joue de la naissance jusqu’à la mort de cette merveilleuse fleur. Le terreau de sagesse dans laquelle celle-ci évolue ne peut être amenuisé. Ce qui circule à travers, telle la beauté, ne peut être soustraite car elle existe toujours, que l’on y prête attention ou non.

Ainsi, nombreux conflits ou difficultés peuvent être redressés dès l’instant que l’on garde précieusement en son for intérieur ce qui un jour nous a touché en terme de grandeur, de beauté et de joie. Cela nous appelle à un détachement clair de certains enjeux qu’impliquent de continuer à alimenter le jeu de la discorde. Il est plus juste, comme un parent pour un enfant, de faire découvrir ce qui est valable plutôt que de répéter inlassablement ce qui ne doit pas être valable. De mon point de vue, la nature même de notre expérience montre que ce qui est destiné à s’effondrer ou s’éteindre le sera par la force des choses. Tandis que ce qui doit être sera. Et si cela ne doit pas être, cela est alors une démonstration qu’il existe une évolution plus grande qui dépasse encore l’entendement ou la vision.

À nous alors de faire preuve d’attention pour garder précieusement cette petite perle de sagesse au fond de nous car rien n’est identique à aujourd’hui, rien n’est identique à un individu et cela est d’une plus grande richesse que toutes les autres.

MDS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s