Somnambulisme – pourquoi ne faut-il pas réveiller une âme voyageuse ?

Nous sommes composés de plusieurs corps sensibles permettant d’expérimenter l’existence et de naviguer en conscience dans l’incarnation. Bien courant mais pourtant profonde et supérieure est la connaissance de ce principe de précaution dont il est important d’user en présence de ces phénomènes. Ces fluides que l’individu intégre en informations qui font palpiter les expériences deLire la suite « Somnambulisme – pourquoi ne faut-il pas réveiller une âme voyageuse ? »

Les piliers de la conscience

Comment ne pourrions-nous pas voir la grandeur sans le détachement aux mondes des illusions ? La clarté de l’existence est conjuguée des aspirations profondes de l’âme. Sans un savant procédé de soins personnels et intimes, reliés profondément à l’alchimie naturelle, la connaissance du corps d’éternité ne pourrait être découvert. Mais pour cela, l’émancipation doit seLire la suite « Les piliers de la conscience »

Le futur influence le présent

Lorsque l’on traite du sujet de l’influence du futur sur le présent, nombreux sont celles et ceux qui affirment, avec une certaine retenue, qu’il est malsain que d’oser l’observer. Que cela provienne d’un esprit plus matérialiste ou même parfois d’un esprit qui se pense spiritualiste, la notion d’assise dans le présent est seule vérité àLire la suite « Le futur influence le présent »

La mémoire vibratoire

La nature possède un champ d’informations et d’énergies. En épurant la présence que nous sommes pour toucher la substance primordiale dont nous sommes imbriqués, nous redécouvrons l’ossature de l’existence en tant que structure. Cette charpente unique et indétrônable soutient le corps de matières que nous sommes.

Unifier le féminin & le masculin

La nature s’emploie à réaliser une œuvre vivante. Pour cela l’être humain s’inscrit dans son axe d’alchimie. Dans ses opérations, l’instance supérieure de sa volonté intime qui supervise, organise et s’emploie à façonner laisse des informations en tant que ponts pour s’éclore mais aussi pour maintenir ouverts les différents faisceaux de sa conscience.